AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ◊ L'histoire et la politique sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

George Avery
we lead the game

avatar
Pseudo : la team
Crédits : Alaska
Messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : ec
Emploi : ministre de la magie.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: ◊ L'histoire et la politique sorcière   Mer 27 Avr - 21:44

La monarchie anglaise
histoires des rois et reines de la Grande Bretagne sorcière
« La dynastie des Black
Il y a très longtemps, le royaume d’Angleterre était dirigé par un roi. La société moldue avait son propre roi, mais la partie sorcière avait un royaume propre et une famille royale propre. Il s’agissait des Black. Les Black ont régné sur le royaume pendant des centaines d’années. Ils auraient d'ailleurs donné des fonds aux quatre fondateurs de Poudlard il y a mille ans. Leur royaume était plus grand que l’Angleterre moldue. En fait, il était aussi large que la Grande Bretagne en elle-même. Le nord était sous la gouvernance des Lestrange. Le sud avait à sa tête une famille dont le nom a été oublié, à cause de ses souillures avec le sang de moldu : les Potter. L’est était dirigé par les Malfoy, et l’ouest était aux mains des Bulstrode.

La révolte
Ils étaient les cinq familles les plus puissantes de l’histoire du royaume et ont régné en paix pendant des siècles, jusqu’au 16e siècle. Une guerre civile éclata. Le nord commençait à avoir trop de territoires par rapport aux autres régions. Ainsi, trop de pouvoir se trouvait entre leurs mains, et le roi n'y remédia pas. Tout le monde savait que les Black et les Lestrange étaient très proches, liés, plus d’un fois au fil des ans, par le sang et les mariages. Les Malfoy furent les premiers à s’élever contre eux, accompagnés des Potter. Le sud et l’est furent insultés de traitres, et le roi ordonna à ses soldats de lui ramener les dissidents, afin de les juger et de les exécuter en guise d'exemple. Il voulait mettre leurs têtes sur des piques, exposées à tous à la capitale. Mais les Malfoy étaient sournois et intelligents. Ce fut une guerre sanguinaire. Beaucoup de sorciers et de moldus innocents moururent parce qu’ils étaient au milieu d’une bataille qui n’était pas la leur. La moitié des familles de sang purs furent tuées lors des combats. Les Bulstrode furent presque totalement éteints, à cause des Lestrange et des Malfoy. A la fin de la guerre, seuls quelques sangs purs étaient encore en vie. Douze familles, dont persistaient quelques fils et quelques filles. Les filles furent forcées d’épouser les fils, et ainsi la société fermée des sangs purs pris son envol.

La montée des Malfoy sur le trône
A la fin de la guerre, les Malfoy furent déclarés grands vainqueurs. Vers l’an 1623, ils devinrent la nouvelle famille royale du royaume de Grande Bretagne sorcière. Deux fils Black eurent la vie sauve, après que leur père et leurs frères furent publiquement décapités, à Londres, sur le Chemin de Traverse. Les fils furent élevés par les Malfoy eux-mêmes, mais ils n’oublièrent jamais et, plus tard, les Lestrange jouèrent de leur influence sur l’esprit des Black. Ils leur rappelèrent qui étaient les véritables rois. Ils leur rappelèrent que les Malfoy avaient tués les leurs, et qu’ils avaient volés leur place.  

La fin de la monarchie
La manipulation des Lestrange fonctionna si bien que, vers l’an 1870, un sorcier Black demanda la première élection démocratique pour élire un nouveau dirigeant. C’est ainsi que la royauté pris fin, après que le peuple mit la pression sur les Malfoy pour les obliger à quitter le trône. Mais les Malfoy vivent toujours dans le château qu’ils ont, dans le Kent. Ils sont toujours considérés, par certain, comme étant de sang royal, alors que les Black ne les voient que comme des voleurs, qui méritent d’être punis pour leurs péchés.
 »
copyrights the purest of them all



Dernière édition par George Avery le Lun 2 Mai - 18:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

George Avery
we lead the game

avatar
Pseudo : la team
Crédits : Alaska
Messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : ec
Emploi : ministre de la magie.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ◊ L'histoire et la politique sorcière   Mer 27 Avr - 21:44

La guerre de Cent Ans
côté sorciers
« La guerre de Cent Ans ne fut pas une longue guerre qui dura cent ans, mais plutôt une succession de conflits entre la France et l’Angleterre, pendant cent années consécutives. La guerre débuta à cause d’un conflit de terres entre les Black et les Rosier, suite au mariage de deux familles pures : une anglaise et une française. A la suite du veuvage de madame, la Grande Bretagne réclama les terres appartenant à son mari. Les Rosier refusèrent, considérant que les terres étaient sous la tutelle de la couronne française. Le conflit débuta par une bataille quelque part dans les alentours de Calais. Pendant cent ans, des batailles furent remportées et d’autres, perdues. Les Rosier envoyèrent des espions en France, dans le but de descendre la famille royale britannique, alors que les Black envoyèrent les Lestrange faire leur sale boulot, une fois de plus.

Pendant toute la durée du conflit, les anglais prirent l’avantage, puis ce furent les français. Une fois, les Rosier furent retranchés dans un palais du sud de la France, à cause de l’invasion britannique. Mais, de leurs côtés, les Black ayant trop de mal à nourrir toute leur armée, se purent tenir le siège bien longtemps autour du dernier bastion Rosier. Des alliés venus du nord du pays, menés par une famille noble française restée fidèle au roi, libérèrent la famille royale. Le commerce entre la France et la Grande Bretagne fut interdit par force de loi, 43 ans après le début du conflit. Cette interdiction persista jusque deux ans après la fin du conflit.

Encore aujourd’hui, la guerre de cent ans à laisser des traces. L’animosité entre les britanniques et les français est belle et bien réelle et ce depuis cette guerre. Les Greengrass ont du combattre auprès des Rosier dans ce conflit, et c’est pourquoi l’alliance avec les Lestrange ne leur semblait pas être si évidente que ça : parce que la haine de leur rois et reines s’étaient répercutés sur eux, et les Lestrange ont leur petite réputation au sein des familles nobles françaises. »
copyrights the purest of them all



Dernière édition par George Avery le Mer 27 Avr - 23:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

George Avery
we lead the game

avatar
Pseudo : la team
Crédits : Alaska
Messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : ec
Emploi : ministre de la magie.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ◊ L'histoire et la politique sorcière   Mer 27 Avr - 21:44

la révolution française
côté sorcier
« Il y a un peu plus de deux siècles, les Rosiers étaient les rois et les reines des sorciers et sorcières du Royaume de France. Ils régnaient sur tout le royaume et sur une cour composée de grandes familles françaises de sang pur. Ce sont eux qui ont créé Beauxbâtons, avec l’aide de plusieurs autres familles. Mais tout le monde n’était pas content de la manière dont ils gouvernaient cette société. Tout le monde n’était pas heureux de les voir détenir le pouvoir. Les sorciers ont entendu parlé de la révolution française des moldus, et les idées révolutionnaires ont commencés à grandir dans quelques esprits.
Les Herbvert (Greengrass, actuellement) étaient l’une des familles qui étaient connues pour ne pas être les alliées et les amies de la famille royale. Ils se sont disputés le trône pendant des siècles, mais les Rosier l’ont toujours gardé et ont bannit de la cour les Herbvert qui ont essayé de leur voler le trône, jusqu’à ce qu’une nouvelle génération essaie à nouveau.
Edouard Herbvert fit en sortes que Jules Rosier pense qu’il l’appréciait, qu’il était loyal envers son roi et qu’il pouvait lui faire confiance. Et les Rosier, prétentieux et plein de vanité, ont acceptés les cadeaux et les promesses, et ont commencé à faire confiance en Edouard.
Mais la femme de Jules n’était pas naïve. Elle ne n’accorda jamais sa confiance aux Herbvert. Un jour avant l’anniversaire de son royal mari, elle envoya ses enfants au loin. Quatre d’entre eux : deux filles et deux garçons, allèrent en Angleterre. Elle avait entendu, à la cour, qu’un plan de mauvaises augure se tramait. Mais son mari ne voulu pas la croire et elle resta auprès de lui, folle d’amour pour lui, elle ne pouvait l’abandonner.
La fin de cette histoire s’est écrite dans le sang. Celui des Rosier. Les gardes royaux furent remplacés par ceux des Herbvert. Edouard réussi à convaincre presque toutes les grandes familles françaises que la révolution était la meilleure des solutions. Jules mourut sur son trône d’or, transpercé par une épée qui, il le croyait, devait lui revenir en guise de présent d’anniversaire. Edouard l’enfonça dans son estomac alors que d’autres sorciers s’en prenaient à Evelyne Rosier, la reine, en lui tranchant la gorge.
Mais les Rosier avaient encore des amis, et le bain de sang débuta dans la Grande Salle du Trône. Des sorts mortels, des épées furent employés. Les gens mourraient comme des moldus sur le sol froid, pendant qu’Edouard fouillait le château à la recherche des princes et des princesses. Pendant ce temps, dans toutes les maisons Rosier de France, les sorciers massacraient leurs maîtres à la gloire de la « démocratie ».
Clément Rosier arriva sain et sauf en Angleterre, avec son frère et ses sœurs, un jour plus tard. Les Malfoy les accueillir dans leur immense manoir, et ils apprirent tout de ce qui était arrivé en France. Depuis ce jour, les Rosier jurèrent qu’ils auraient leur revanche, en exterminant les Greengrass et le reste de la famille Herbvert, restée en France. Et ils récupèreront leur couronne, un jour ou l’autre. Les Rosier sont élevés pour devenir des rois et des reines, après tout.  »
copyrights the purest of them all



Dernière édition par George Avery le Mer 27 Avr - 23:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

George Avery
we lead the game

avatar
Pseudo : la team
Crédits : Alaska
Messages : 98
Date d'inscription : 23/03/2016
Age : ec
Emploi : ministre de la magie.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: ◊ L'histoire et la politique sorcière   Mer 27 Avr - 21:44

la grande bretagne
politique et climat actuel de la société sorcière
« L’histoire de la politique de la Grande Bretagne a été marquée par le sang et les guerres, mais en 1870, le premier ministre de la magie de l'histoire de la Grande Bretagne est élu, après un long processus pacifique de changement de régime. En effet, les Black initient le mouvement quelques vingt années plus tôt, en organisant des meeting d'information, en s'emparant de la presse et en faisant pression sur elle pour mettre en avant l'injustice d'un tel régime, comparé au régime français où le ministère était en place depuis 1801. Le peuple commence à se soulever, lentement, mais surement. Les manifestations commencent, mais l'oppression de la monarchie n'est pas assez forte pour qu'une réelle guerre civile éclate. En 1869, voyant qu'il n'avait plus le choix, le roi de l'époque (Charlus Malfoy) abdique en faveur du ministère. Il faudra quelques semaines pour écrire la Constitution Britannique Magique et encore quelques mois pour élire le premier ministre de la magie : Henry Black, initiateur du mouvement vingt ans plus tôt.

le ministre de la magie
Quand Henry Black est élu ministre de la magie, tout est à faire. Il n’y a pas de date limite à un mandat, on est élu à vie. Henry Black est celui qui décidera de la forme actuelle du gouvernement, mais si elle a évoluée entre temps. Le ministère de la magie est le seul représentant de l’état pour les sorciers. Le peuple étant sensiblement moins important que le peuple britannique moldu. Son autorité agit sur toute la Grande Bretagne, mais aussi sur l’Irlande du Nord. Le ministre choisi son gouvernement, le gouvernement étant composé des directeurs de chaque département. A chaque nouveau ministre, les directeurs des départements sont susceptibles de changer.
Depuis Wiliam Flint, le mandat d’un ministre de la magie a été réduit à 4 ans, renouvelable une seule fois. Avant ça, il était courant que les ministres de la magie se faisaient assassiner, car il n’y avait aucun autre moyen que la mort pour la déstitution d’un ministre. Cependant, les ministres bénéficient tous d’une protection rapprochée. Ils ne vivent pas dans un endroit spécifique réservés aux ministres de la magie, mais bel et bien chez eux. Leur maison est protégée par des sorctilèges lancés par les meilleurs spécialistes en magie du ministère.
Le ministre a pratiquement les pleins pouvoirs. Quand Henry Black fut élu à ce poste, il voulait avant tout retrouver la main mise sur le pays qui, il le pensait, lui appartenait de droit. Désormais, les lois sont discutées avec les directeurs de chaque département, mais le ministre garde un droit de veto très important. Le magenmagot ne peut condamner un ministre un fonction car il bénéficie de l’imunité ministérielle.


le ministère de la magie
Le ministère de la magie a été construit après l’abdication de Charlus Malfoy en 1869. Dans le monde des sorciers, grâce aux tehcniques magiques, les bâtiments se construisent assez vite et pourtant… La construction pris presque un an. Il fallait creuser et évacuer la terre sans être vu des moldus. Le bâtiment comporte dix étages. On a d’abord les bureaux du ministre et de sa secrétaire d’état, puis les étages s’échelonnent selon les département, en comptant que le département de la justice magique a deux étages, pour les salles d’audiences et les bureaux. Les départements sont les suivants :
- Le département de la justice magique
- Le département des accidents et catastrophes magiques
- Le département de controle et de régulation des créatures magiques
- Le département de la coopération magique internationale
- Le département des transports magiques
- Le département des jeux et sports magiques
- Le département des mystères

Le ministère de la magie se trouve sous Londres, en son centre. L’entrée des visiteurs se fait via une cabine téléphonique dans laquelle il faut entrer un code spécifique sur les touches du téléphone. La cabine s’enfonce ensuite dans l’atrium, qui est le hall d’entrée du ministère. Les employés, eux, peuvent entrer au ministère de plusieurs moyens : le transplanage, la poudre de cheminette ou encore les cabines de toilettes à l’extérieur du bâtiment.

les complots 
Qui parle de politique, parle aussi de manigances et de complots. Il faut savoir que les complots ne sont pas forcément faits de manière illégale. Les groupes de lobbying existent tout autant dans la magie que chez les moldus. Le lobbying, c’est en quelque sorte faire pression sur les preneurs de décision pour qu’ils prennnent la décision que vous voulez qu’ils prennent. Ca passe par des plans de communications, par des conférences, par des courriers, etc.
Un cas célèbre de complot via du lobbying était celui de Frederic Ashcroft, le dernier ministre de la magie au sang impur. Si il y a bien une chose sur laquelle les grandes familles pures sont d’accord, c’est qu’un impur ne doit pas détenir le pouvoir. Ils ont tout fait pour salir la réputation de Ashcroft, en faisant croire à pas mal de scandales. L’opinion publique fut manipulée par les experts travaillant pour les grandes familles, et Ashcroft ne fut pas réélu.
Mais au-delà de ces techniques légales, les grandes familles n’ont jamais reculée devant des techniques plus extrêmes. Pratiquement toutes les morts prématurées des dirigeants du pays étaient dûe à des meurtres. La plupart d’entre eux n’ont pas su être prouvés, mais cette technique reste encore la plus répandue, et chaque ministre de la magie sait qu’il doit craindre pour sa vie. La politique ne se fait pas seulement via les bureaux de votes, elle se fait surtout dans l’ombre, en s’attaquant soit directement au ministre, soit à son gouvernement ou à des membres clés de sa politique. »
copyrights the purest of them all

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ◊ L'histoire et la politique sorcière   

Revenir en haut Aller en bas
 

◊ L'histoire et la politique sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The purest of them all :: our story begins :: magical decrees :: a magical universe-